Anthocharis cardamines L., 1758
L'aurore
Indigène

Période de vol : fin mars à juillet

Envergure : 30-50 mm

prairies fraîches, haies, lisières

l'auroreB. Greffier, 18/04/2009

l'auroreB. Greffier, 19/04/2009l'auroreB. Greffier, 18/04/2009l'auroreB. Greffier, 18/04/2009l'auroreB. Greffier, 19/04/2009l'auroreB. Greffier, 22/04/2009l'auroreB. Greffier, 16/05/2010l'auroreB. Greffier, 16/05/2010l'auroreB. Greffier, 08/05/2010l'auroreB. Greffier, 16/05/2010l'auroreB. Greffier, 08/05/2010l'auroreB. Greffier, 16/05/2010l'auroreB. Greffier, 18/04/2010l'auroreB. Greffier, 08/05/2010l'auroreB. Greffier, 08/05/2010l'auroreB. Greffier, 08/05/2010l'auroreB. Greffier, 16/05/2010l'auroreB. Greffier, 08/05/2010l'auroreB. Greffier, 18/04/2010l'auroreB. Greffier, 22/04/2009

Ce papillon d'une envergure de 30 à 50 mm environ annonce le printemps. Avec une unique génération pouvant s'étendre de fin mars à juillet selon l'altitude, il est l'un des premiers papillons à émerger à la fin de l'hiver, après avoir passé près de 10 mois sous forme de chrysalide. L'imago est globalement blanc et présente un fin motif marbré vert et jaune sous l'aile postérieure. L'aile antérieure est ornée sur le dessus d'un point et d'un angle apical sombre. Le mâle diffère de la femelle par la présence d'une large tache orange recouvrant la moitié de l'aile antérieure. Les variations sont nombreuses et d'ordres individuel et géographique. Par exemple, les imagos nés tardivement (comme en montagne) sont plus grands.Il se rencontre jusqu'à 1800m d'altitude et fréquente les prairies fraîches et les lisières. Le mâle passe son temps à longer les lisières et les haies à la recherche de femelles.

l'auroreB. Greffier, 10/05/2009l'auroreB. Greffier, 07/05/2015l'auroreB. Greffier, 07/05/2015l'auroreB. Greffier, 24/05/2010l'auroreB. Greffier, 19/05/2010l'auroreB. Greffier, 29/05/2010l'auroreB. Greffier, 01/06/2009l'auroreB. Greffier, 05/06/2010

La plante nourricière principale de la chenille d'aurore est la cardamine des prés (Cardamine pratensis). On peut néanmoins la trouver sur d'autres brassicacées comme l'alliaire officinale (Alliaria petiolata) et diverses arabettes (Arabis sp.).On trouve les chenilles de mai à juillet. Elles se nourrissent des boutons floraux ou des siliques, ne mangeant les feuilles qu'en cas de nécessité. La croissance dure environ un mois, avec trois stades larvaires. La chenille à terme est verte et la présence d'une bande blanche longitudinale bien délimitée annonce la nymphose. Il est à noter que les chenilles peuvent avoir un comportement cannibal.

l'auroreB. Greffier, 12/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 15/06/2010l'auroreB. Greffier, 13/06/2010l'auroreB. Greffier, 13/06/2010l'auroreB. Greffier, 18/08/2010

Arrivée à maturité, la chenille cesse de s'alimenter, puis va chercher un support pour la nymphose. Elle ne choisit que rarement la plante nourricière et va plutôt chercher un support suffisamment solide pour y passer 9-10 mois (tige rigide, branche, etc.). Une fois ceinturée au support (parfois à l'envers), la chenille va patienter pendant 24 à 48 h avant l'exuviation. La chrysalide mimant une épine est tout d'abords verte puis va progressivement brunir. On trouve les nymphes de juin à mai (de l'année suivante).Après 9 mois de stade nymphal, les ailes du future imago deviennent visibles par transparence et l'on peut dès lors facilement savoir s'il s'agit d'un mâle (ailes oranges) ou d'une femelle (ailes blanches).

l'auroreB. Greffier, 25/03/2011l'auroreB. Greffier, 27/03/2011l'auroreB. Greffier, 27/03/2011