Narcissus x incomparabilis Mill., 1768
Le narcisse incomparable
Indigène

Floraison : avril-mai

Taille : 20-50 cm

Prairies mésotrophes de montagne. Observations rares. Hautes-Combes, la Vrine, région du lac de Bienne. A rechercher ailleurs.

le narcisse incomparableB. Greffier, 25/05/2018

le narcisse incomparableB. Greffier, 25/05/2018le narcisse incomparableB. Greffier, 25/05/2018le narcisse incomparableB. Greffier, 25/05/2018le narcisse incomparableB. Greffier, 25/05/2018

Le narcisse incomparable est l’hybride entre la jonquille (Narcissus pseudonarcissus) et le narcisse des poètes (Narcissus poeticus). Son apparition n’est possible que là où les deux parents cohabitent et où leur floraison se chevauchent, comme en altitude dans les secteurs où les névés peuvent retarder la floraison de la jonquille.La fleur est grande (4 à 6 cm), solitaire, inodore, légèrement penchée et montre des traits intermédiaires aux deux parents. La couronne, jaune foncé et ondulée, rappelle celle de la jonquille en étant cependant bien plus courte. Les divisions du périanthe sont longues (deux fois la longueur de la couronne), jaune pâle et disposées en soucoupe. Les feuilles sont glauques, obtuses, presque planes et dressées.Ce taxon est rare et signalé uniquement dans quelques localités du Haut-Doubs et du Haut-Jura où il est fréquente des prairies mésotrophes fraîches d’altitudes sans jamais se montrer abondant.