Gagea lutea (L.) Ker Gawl., 1809
La gagée jaune
Indigène

Floraison : mars à mai

Taille : 15-25 cm

sous-bois et haies, prairies et pelouses d'altitude ; sur sol frais et plutôt basique

la gagée jauneB. Greffier, 19/03/2015

la gagée jauneB. Greffier, 24/03/2012la gagée jauneB. Greffier, 13/04/2010la gagée jauneB. Greffier, 13/04/2010la gagée jauneB. Greffier, 02/04/2011la gagée jauneB. Greffier, 04/03/2012la gagée jauneB. Greffier, 17/03/2012la gagée jauneB. Greffier, 14/04/2013la gagée jauneB. Greffier, 20/02/2014la gagée jauneB. Greffier, 29/03/2014la gagée jauneB. Greffier, 19/03/2015la gagée jauneB. Greffier, 19/03/2015

La gagée jaune est une plante vivace bulbeuse fleurissant à la fin de l'hiver et au printemps. Elle est protégée en France.Elle possède une feuille caulinaire vert glauque, glabre, dressée, lancéolée, en capuchon et opposée à une tige cylindrique nue portant sous l'inflorescence 2 bractées, lancéolées, ciliées, plus courtes ou de la taille des fleurs. L'inflorescence est une ombelle lâche de 2 à 5 fleurs jaunes. La fleur, hermaphrodite, mesure environ 1,5 cm de diamètre et est hypogyne. Le périanthe de symétrie radiale (actinomorphe) se compose de 6 tépales libres, oblongues et jaunes. Les étamines, au nombre de 6, à anthères jaunes, sont dressées et un peu plus courtes que les tépales. Le style est jaunâtre et un peu plus court que les étamines. Le fruit est une capsule. Le bulbe est ovoïde, dressé, brun et enveloppé dans une tunique marron. La tige est émise par le côté et la feuille sort du sommet.La pollinisation est assurée par les insectes et la dissémination est barochore. La plante peut s'autoféconder (autogamie partielle).La gagée jaune apprécie la mi-ombre et les sols argileux, basiques et pauvres en matière organique. On la rencontrera dans les sous-bois frais et clairs, ainsi que dans les pâturages en montagnes.